Votez pour
Chaque nouveau jour est une victoire sur la misère qui nous submerge. Chacun se bat pour se nourrir, les clans s’affrontent à mort à la recherche du moindre sérum. L’horreur est partout, elle fait partie de nos mœurs. Ce n’est pas la jungle, où la loi du plus fort gagne, c’est l’enfer et il n’y a que des perdants. La famine et les pandémies continuent plus que jamais de ravager nos rangs.MadTown incarne notre ultime espoir: une ville lumineuse, civilisée, nourrie, abreuvée… véritable écho à ce que nous avons tous perdu. Là-bas, jamais la vie n’a cessé son cours, sous la surveillance de « big Brother ».Ceux qui accepteront ce pacte seront accueillis à bras ouverts. Pourtant, dans les souterrains nauséabonds s’est développé un royaume de l’ombre aux mains de prédateurs déchainés. Dérobant de quoi survivre et s’armer, au nez et à la barbe des chiens de garde. Plus le temps s’écoule, plus ils défient ouvertement les lois imposées par ces moutons avides d'une paix sanglante.

Fleur de cendre

 :: Prélude :: L'Univers :: Archives :: Fiche & contact Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 13 Jan 2019, 03:22

     

Haiko
Orientation : Sexuelle je suppose ? Lesbienne.
Peurs : Mal finir, ne servir à rien, être quelqu'un d'immonde et haï, méprisé, n'avoir aucune valeur. Mal finir, ah déjà dit ?
Ambitions : Retrouver sa famille, et parvenir à les unir à nouveau. Sauver quelqu'un. Protéger ceux qui vivent en dehors du dôme. Libérer ceux qui vivent avec une puce.

▬ ft. Mulan de Je sais plus qui a fait ce dessin...

Âge : 26 ans
Nationalité :Mêlée de différentes origines, typée asiatique.
Carnation : Un poil plus européenne que celle d'une asiatique, donc un teint rosé et blanc, mais qui pourrait bronzer sous un fort soleil.
Taille : Taille moyenne, voire petite, un mètre 70 au maximum, mais essayez donc de la mesurer.
Corpulence : Suffisamment musclée.
Cheveux : Brun très foncé presque noir (cheveux d'asiatique.) Très longs, presque noir. Ils poussent beaucoup trop et très vite.
Yeux : Yeux légèrement bridés, et d'une couleur ocre jaune, qui comme son teint, détonne avec le reste de son apparence.
Signe(s) distinctif(s) : Pas spécialement, hormis ses yeux, son teint et ses cheveux, aucun tatouage par exemple. Elle porte quelque chose sous ses vêtements qui lui serre la poitrine, dissimule ses seins, et lui donne une apparence plus androgyne.


► Situation raciale : Survivant - Rétif


► Classe Social : Dissident - Marginale


► Biens : Un chapelet qui ne la quitte jamais, son arc qui ne peut pas davantage la quitter, quelques livres, et quelques pauvres possessions, rassemblées et glanées ça et là, en dehors de la ville Madtown.
     
" Ne haïssez jamais mon nom, parce que ce n'est pas le mien, mais celui de mon reflet, une âme pure."





Elle a de fréquentes insomnies. Elle veille constamment sur les autres. Elle aime boire des boissons chaude. Mais elle s'interdit certaines nourritures quand elle fait des insomnies. Elle aime lire, mais sa passion est Dieu. Elle veut le chercher partout et en toutes choses. Elle n'a rien de brillant. Elle n'est pas comme son reflet, ou ses modèles sur cette terre. Elle n'est pas une sainte. Rien qu'une schizophrène homosexuelle qui parle et pense au masculin et se fait passer pour un homme, qu'elle est au fond de son coeur.

Pour le reste, elle n'est pas grand chose par elle-même, mais elle ne se sent bien que quand elle ne dort pas, et cherche ardemment l'amour et la vérité dans ces heures d'insomnies. Elle ne parle pas beaucoup, elle pourrait même devenir muette, et qu'on lui parle perturbe sa tranquillité de fille malade qui réagit au quart de tour.


     


Son passé juste avant que le monde soit détruit.


J’aime Dieu. Personne peut le comprendre, peut-être, par ici, mais j’aime Dieu. J’ai envie de chanter ses louanges dans la joie, j’ai  envie de sa chaleur réconfortante. Non je ne suis pas pure, non je ne suis pas parfaite, parfois je fais les pires péchés du monde, mais parfois ça me vient comme ça, de  l’amour, de la joie, une envie de louer le Seigneur Jésus, mort pour nous sur la croix. En tout cas personne ne m’aime par ici, je pense que on aime ma moitié masculine, mon frère, mais pas moi. Je ne suis que son ombre, son écho, et rien de plus, parfois son esprit, je pense qu’il est comme un ange, et il plane, il vole, il est joli avec ses ailes, et moi pendant ce temps, je ne suis qu’une petite fille pas si jolie que ça, et je me demande bien pourquoi j’existe. Alors je me dis que peut-être, tout le monde préférerais me voir morte, et que cela soit mon frère qui soit en vie. Peut-être est-ce cela la vérité. Peut-être tout ce temps passé à l’hôpital n’a que pour seul but de faire vivre ma moitié masculine, et ma petite moitié féminine, on s’en fou. Mais je fais souffrir Jésus quand je fais l'amour avec une femme, peut-être, alors je ne mérite pas l’amour de mes frères et sœurs, peut-être, et je mérite de souffrir aussi. C’est sans doute pourquoi tout cela m’arrive. Je voudrais être aimée, je voudrais être encore un enfant, je voudrais être ce que j’étais quand mes deux parents m’aimaient, quand j’avais mon père et ma mère, quand j’étais pas seule, quand je pouvais être quelqu’un de merveilleux, parce que j’étais l’enfant de mes parents. Mais je ne suis qu’une horreur aujourd’hui. Je voudrais tant être aimée, mais je peux laisser mes larmes couler.

Je veux savoir la vérité. J’ai dit à mon psy que peut être je pouvais mourir et que personne ne désirais réellement que je vive. Il s’est contenté de me prescrire un médicament assez fort. Alors j’aimerais bien savoir, je veux une réponse, des mots, pas un médicament.

Enfin mes larmes se tarissent. Je cherche mon père ce soir, j’ai besoin de mes deux parents dans la vie, alors j’erre sur un site internet où il a été vaguement présent, quelques temps. Comme si j’avais l’espoir qu’il allait me rejoindre, se souvenir de ce site et revenir dessus, et que j’allais le croiser. Est-ce que je le désire vraiment, qu’il me rejoigne ? Il me fait peur et pourtant je l’aime en même temps. Je veux que l’amour soit plus fort que tout, et que notre famille brisée puisse se reconstituer. Rien que d’être sur ce site me fais peur, je me sens dans son univers, et son univers me fait peur. Tout comme le monde dans lequel je vis me fait peur. Mes seules consolations, c’est d’aller à l’église et de prier Dieu. Je sais que je suis en partie folle, du moins, malade. Mais ça ne change rien, même dans le pire état du monde, je continuerais de croire en Dieu. Je continuerais de croire et je sais que son amour est plus fort que tout. Alors puisque l’amour est plus fort que tout, ne peux-Tu me rendre, Dieu, mes deux parents ensembles ? Ne peux-Tu me pardonner d’être lesbienne ?

J’erre sur internet et je vois écrit sur un de mes chats : « Pray for my friend, she just over dosed »


Le présent.


Mon Dieu oui je veux prier pour elle. Qui sait ce qu'elle est devenue aujourd'hui ? Je sais, d’ailleurs, que Dieu m’accepte comme je suis. Mais ce monde ne m’acceptera jamais comme je suis. Eux qui appellent ceux qui se transforment en animaux les cauchemars. Moi, je veux les protéger. Je sais, j’incarne un archétype. Et pourtant non. Mes doigts se resserrent sur mon chapelet bleu. Puisse il me protéger, puisse le symbole de la croix me protéger, encore et encore. Je ne suis pas un archétype du bien. Je suis seulement une fille, qui a longtemps rejeté son attirance pour les personnes du même sexe. Je suis quelqu’un qui veut protéger autrui, même si autrui a des crocs et boit du sang, il me suffit qu’autrui ait un cœur, une âme, que sais-je... Kokoro, comme on dit dans la langue natale de mon père, que je ne parle qu’en partie. Je suis métisse, mêlée de plusieurs sangs. Cela devrait rendre celui-ci gouteux, n’eut- été un relent de médicament, déjà, puis n’eut-été mon aptitude naturelle à repousser les Saigneurs pour me protéger. Je suis une sorte de bouclier à ma façon, depuis que le monde a été détruit.

Lorsque le monde fut détruit, je changeai. Étrangement. J’avais été une simple jeune femme ; mes parents avaient divorcé, brisant quelque chose irrémédiablement en moi. Je ne m’étendrais pas sur le sujet. J’avais continué à grandir tant bien que mal. En dépit de la haine, du manque. Cela me fait bien plus mal que tout le reste.  Je changeai donc, en même temps qu’il restait des cendres de ce monde. De simples cendres, de ma vie, et du monde dans lequel nous vivons. J’aurais dû être une rose illustre, je n’en étais pas une. Mais ma croyance en Dieu avait persisté dans mon cœur. Et je ne sais si c’est lié, mais j’acquis un don en rapport avec cette croyance.. Je pris l’apparence d’un ange. Des ailes, qui pouvaient se rétracter, mais également jaillir de mon dos.

Lorsque les ailes naquirent dans mon dos, je survolai ce monde détruit. Je découvris une église, et j’allais m’y réfugier.  Je n’étais pas la seule à vouloir y aller et y trouver un abri. Nous nous tenons compagnie en son sein, normalement nul ne doit dormir dans une église, mais cela nous arrive souvent, bien que nous ayons d’autres cachettes. Il m’arrive quelques fois d’aller en ville, à Madtown je veux dire, mais j’évite de me faire repérer. Pour cela les dissidents m'y aident. Malgré ça je préfère cent fois rester à l’écart, et surtout, me percher bien loin au dessus du sol. Comme certains de mes amis cauchemars  qui se changent en oiseaux.

Ce qui me fait mal, c’est le manque d’amour que je vois parfois. Mais l’amour peut jaillir même du charbon. Je suis patiente. Du moins je l’espère.

Ma vie ordinaire est simple. J'essaie de mon mieux d'aider les dissidents, et tous ceux qui vivent en dehors du dôme. Pour cela je suis sans cesse en pleine activité, quoi que je fasse.


 


Pouvoirs

Ailes : Des ailes ont poussé dans son dos, et peuvent être utilisées pour voler.

Effets secondaires
 Le défaut, c'est qu'il faut les laver, les nettoyer, comme les ailes d'un oiseau.
Invité
Invité
Anonymous
Revenir en haut Aller en bas
Sam 19 Jan 2019, 13:51
Bienvenu parmi nous, Hosanna ^ ^

Je me souviens de ton ami, c'est dommage que nous ne sommes pas parvenu à lui donner le goût des forums, mais ça fait plaisir de te voir parmi nous ♥️

Alors, il y a quelque soucis sur ta fiche, c'est pour ça que je ne te valide pas tout de suite.
Je vais essayer de t'expliquer au mieux, en te proposant des solutions. Si jamais tu ne comprends pas, n'hésites pas à le dire surtout ! Réexpliquer ne me dérangeras pas, puisque mine de rien c'est mon rôle ♥️ Aussi, je ne fais que proposer des solutions, parce que bon ce serait nul de ma part de juste te dire que ça ne va pas et te laisser te débrouiller. Donc, si tu as d'autres idée/envie, n'ai pas peur de les suivre, je ferais au mieux pour t'encadrer ^ ^

► Dissident : Alors, il y a une classe social ce que tu as bien compris, mais aussi une sorte de "sous classe". Cela permet de savoir, au sein de ta classe, où tu te situes, dans la hiérarchie interne. Comme tu n'es rattaché à aucun gang ou clan, tu es forcément une marginale, puisque c'est ce qui les caractérises. Donc là ce n'est pas un choix, mais une simple explication ^^
Aussi, garde en tête que les les entrées en ville appartiennent soit à la ville, celles officielles, donc tu ne peux pas les utiliser puisque tu n'es pas pucé. Soit aux clans et gangs, celle illégales. Donc pour les utiliser, il faut payer si on ne fait partie d’aucun gang/clan (soit avec des objets, soit avec des services). C'est juste une précision, pour être sûr que tu as bien compris.

► Pouvoir: c'est le véritable soucis de ta fiche. Peut être n'as tu pas bien compris le fonctionnement, alors je vais essayer de le développer.
Les survivants développent un pouvoir unique qui est autant un fléaux qu'une bénédiction. Donc qui offre une capacité étonnante et au moins un défaut gênant. Plus la capacité est forte, plus le défaut devra l'être (ou plus elle devra avoir de défauts).

Tu as mis 4 pouvoir, il va donc falloir faire un choix ^^
- Soit pouvoir voler, dans ce cas les ailes peuvent être le coté déplaisants. (Voler peut engendrer de la douleur, toucher dans son dos l'endroit où se rétractent ses ailles peut la faire souffrir, il y a la nécessité d'entretenir les ailes comme pour les oiseaux: devoir retirer les plumes "mortes" sous peine de risquer des infections).
Si tu le choisis, tu fera parties, parmi les survivants, de la sous race des homéoses (qui est caractérisé par une mutation physique)

- Soit pouvoir guérir autrui. Là il faudra développer ce qu'elle peut ou non guérir, pour mesurer le contre coup : à quel point elle est malade si elle ne le fait pas et le nombre de fois où elle a besoin de soigner autrui pour ne pas être malade.
Si tu le choisis, tu fera parties, parmi les survivants, de la sous race des rétif (qui est caractérisé par une mutation lié à leur personnalité)

- Soit pouvoir augmenter sa vitesse: C'est malheureusement déjà pris, donc celle la n'est pas possible.

- Soit pouvoir tirer des fléchés de vertu. (super bien trouvé et original comme pouvoir ♥️) Juste préciser combien de temps dur l'effet de ces flèches. (une heure, un jour, une semaine..) Si l'effet ne dure que quelque heures, alors le contre coup, dépression pouvant aller jusqu'au suicide si elle ne l'utilise pas, est bien dosé.
Si tu le choisis, tu fera parties, parmi les survivants, de la sous race des rétif (qui est caractérisé par une mutation lié à leur personnalité)


Voilà, donc il suffit que tu choisisse ton pouvoir ♥️
Aussi, si jamais tu veux, pour remplacer son don de guérison, elle peut très bien avoir des connaissances médicale, en ayant suivie des étude pour devenir médecin, infirmière, ect.. (mine de rien elle à 26 ans, elle en avait 24 avant la fin du monde, ça lui a laissé 6 ans pour faire des études ^^)
Bon, c'est une méthode plus traditionnelle, ce n'est pas immédiat du coup comme soin, mais c'est une connaissance bien rechercher vu l'état du monde ^ ^
Sur le même raisonnement, elle a pu apprendre à se défendre, les art martiaux, ce genre de choses qui justifie qu'elle ai une bonne vitesse et réactivité, même si ça reste dans les limites humaines.

Sinon, parce que c'est simple de dire ce qui ne va pas sur ta fiche.. Mais il ne faut pas oublier pour autant ce qui va ~
Ton personnage promets, puis que pas mal de voie s'offre à elle. En plus, même si elle a une personnalité "bienveillante", tu précises bien qu'elle n'est pas un ange, ce qui colle bien aux dissidents et à ce qu'ils ont vécus. Le côté schizophrène est intéressant, surtout face à une personnalité "méchante" qui veut se racheter en quelque sorte. Ses ambitions sont également de bon tremplins pour son futur ♥️

Alors, je te laisse changé ou répondre, (tu peux t'exprimer librement, surtout s'il y a un soucis ♥️ ) Bref, poster à la suite pour me signaler de revenir voir quand tu auras finis ^ ^
Murphy
Murphy
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEAD end :: Prélude :: L'Univers :: Archives :: Fiche & contact-