Notre monde est détruit.
WWIII, l'ultime guerre, l'a anéantit il y a déjà deux ans.
Obligé de se cacher la première année, aucun survivant ne sait vraiment ce qui s’est produit.
Aujourd'hui, la terre n'est qu'un enfer perpétuel, où chacun tente de tenir un jour de plus.

Au cœur de cette horreur se trouve MadTown, seul vestige de notre civilisation passée.
Dans cette ville, la vie continue son cours, ignorant les affres de cette fin des temps .
Depuis sa decouverte, les survivants se pressent aux parois du dôme.
Ceux qui refusent la surveillance permanente s'entassent aux alentours, quand ils ne rejoignent pas les rangs des dissidents.

Combien de temps encore, les immortelles tiendront-ils la ville ?
Les nouveautés
10/06/2018 : Bienvenue en Mars 2017 !
Important
Forum R18: contenu mature et violent. Les relations homosexuelles sont les bienvenues. Minimum : 300 mots, 1 RP/mois
Crédit
Le contexte vient du fondateur. Le thème est un généreux don de Myrddin d'Epicode/John d'Insomnia. Quelques codes viennent de Cccrush.
Le staff
Fondateur: Kumio
Dispo • MP •
Modérateur: Abel
Semi-absent • MP •
Modérateur: Valerian
Dispo • MP •
Votez pour

Races

 :: Prélude :: L'Univers :: Contexte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 01 Aoû 2016, 13:15

Résultats d’expériences menées au vingtième siècle, les cauchemars ont la capacité de se transformer en un autre membre du règne animal. Au fur et à mesure que le gène se transmet, il perd de sa force.
Traqués et vendus comme animaux de compagnies, pour survivre ils doivent cacher leur véritable nature.
Cauchemars
Anciennement humain, le Cobaye est malheureusement passé par les mains des scientifiques de BioHazard et n’en est pas ressorti indemne.  Il est doté de capacités hors du commun associées à des effets secondaires très déplaisants. A peine toléré, leur courte vie se déroule en semi-liberté étroitement contrôlée.
Cobayes

Par le biais d’un Vaccin, un humain peut obtenir la vie éternelle ainsi que des capacités surnaturelles et quelques effets secondaires.
L’histoire des Saigneurs est étroitement liée avec celle de BioHazard. De ce fait, leur communauté détient un pouvoir immense sur la ville.
Saigneurs
Représentants de l'espèce humaine ayant miraculeusement survécus aux désastres radioactifs qui ont détruis la terre. Les radiations les ont fait plus ou moins mutés, s'ils ont des capacités insoupçonnées, ils ont également une espérance de vie précaire. Par peur du risque de contamination, les plus atteint ne sont pas les bienvenus en ville.
Survivants
Les multiples contaminations avec les différentes races ont finis par aboutir.

Certains êtres, encore peu nombreux, disposent parallèlement à leur origine, d’aptitudes phares issues d'autres créatures. Toutefois, ils en subissent également les conséquences néfastes.
Hybris
Murphy
avatar
PCLK : Non
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Lun 01 Aoû 2016, 13:26
Certains CAUCHEMARS ne s’arrêtent pas lorsqu’on se réveil

Cauchemars, ainsi sont nommés les êtres capables, grâce aux gênes CChM, de prendre forme animales. Entre eux, ils se reconnaissent à l’odeur, mais pour autrui, ils sont semblables à n’importe quel citoyen.

Rares sont ceux qui parviennent à se contrôler, ou qui connaissent leur véritable nature. À cause de cela, lorsque cette race a été révélée en janvier 2017, ce fut comme un nouveau fléau s’abattant sur la ville.

Depuis, considérés comme des bêtes dangereuses, ils sont traqués sans relâche, afin de les « dociliser » dans un centre spécialisé de BioHazard pour les vendre en boutiques, comme animaux de compagnie.


Qui dit «transformation en animal », signifie plusieurs types de transformations :

Les humbles :
incomplète, la transformation résulte en une créature humanoïde, parfait mélange entre l’animal et l’être humain. (possible centaure et syren)

Les confiants : Nous en avons 1
ceux qui illustrent l’idée qu’à la populace sur les cauchemars. Ils peuvent adopter une forme humaine ou animale.  

Les indomptables :
il est rare d’en croiser et heureusement, car leur forme animale est d’une taille jusqu’à trois fois supérieures à leur homologue sauvage.  

Les épisomes : Nous en avons 1
Résultat instable d’une contamination excessive de plusieurs gènes animaliers (3 max). Leur transformation subite résulte en une créature hybride appelée chimère dont l’aspect change au grès du hasard.

Les cells :
Capturés par les chasseurs, puis emmenés dans les centres de dressage de BioHazard, leurs gênes ont été modifiées. À présent, la personne qui les a achetés sera seul maître de leur transformation. Par chance, pour que cet effet dure, ils doivent passer chaque mois une journée au centre de dressage.


Si vous êtes intéressé, voici des lectures facultatives pour mieux cerner cette race :
Murphy
avatar
PCLK : Non
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Lun 01 Aoû 2016, 13:28
Pries le Saigneur, l’éternel est sa force, ton sang son salut

Saigneur, ainsi se nomment les élus dotés de la jeunesse éternelle grâce au vaccin VY. Leurs canines rétractables servent à s’abreuver au cou de leurs victimes, comme de se signaler auprès de leurs semblables.

Ces prédateurs ont su avec brio conquérir la ville, au point de pouvoir sans crainte révéler au monde leur véritable nature en 2016. À présent, les citoyens redoublent d’efforts afin que les puissants les jugent aptes à accéder à cet élixir miraculeux.

Toutefois, les saigneurs forment une communauté soudée et drastique, qui tolère mal les autres races et risque à tout instant de succomber à la Soif. Une loyauté à toute épreuve est de mise, car les traîtres ne récoltent que la souffrance éternelle.


Les saigneurs ne sont en aucun cas égaux, ceux qui ont su tirer leur épingle du jeu jouissent de capacités étonnantes

Écorcheurs :
Depuis leur capture, ces traîtres retrouvent la vieillesse due à leur âge s’ils ne s’abreuvent pas. Par contre, s’ils boivent, ils rajeunissent, au risque de redevenir enfant, voire de ne plus exister.

Profane :
Jeune recrue tout juste convertie, grâce à ce changement récent, leurs capacités sensorielles sont accrues.

Initié : Nous en avons 2
Membre accomplie, le vaccin s’est stabilisé dans leur veine. À ce titre, leur corps a développé une capacité extra-sensorielle.

Bienfaiteur :
Leur loyauté leur a permis d’obtenir le plus grand des honneurs : protéger les éléments essentiels de Manchester. Pour réaliser cette mission, leurs capacités physiques ont été augmentées.

Confesseurs : Nous en avons 3
Membres premiers par leur âge et leurs exploits, ils disposent de la capacité de se régénérer (proportionnellement à leur âge) comme de charmer leur proie.

Si vous êtes intéressé, voici des lectures facultatives pour mieux cerner cette race :
.
Murphy
avatar
PCLK : Non
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Lun 01 Aoû 2016, 16:55
Être un survivant, c’est s’adapter à tout, surtout au pire.

Après la fin du monde, les derniers membres du genre humain ont gagné le titre de survivants. Leur corps gorgé par la radioactivité a muté, pour finir par s’y adapter au fur et à mesure que leur humanité s’est envolée. La capacité obtenue, bien qu’unique, se décrit comme un don et comme un fléau.

Manchester et ses abords incarnent leur espoir de pouvoir vivre une existence paisible durant les pauvres années qui leur reste à tenir. Les autres, ceux épargnés par l’ultime catastrophe, les perçoivent comme des sauvages, contagieux et incapable de vivre décemment.  

Pour être acceptés, ces malheureux doivent passer une série de tests, pour prouver leur utilité et démontrer leur capacité à se fondre en ville. S’ils échouent ou pire, s’ils incarnent le moindre danger pour la population, ils seront sans pitié bannis et repoussés dans les plaines chaotiques.

Différents types de mutations ont été répertoriés :

Naturel : Nous en avons 2
D’une manière ou d’une autre, la radioactivité les a épargnés. Aucune mutation ne s’est développée, hormis le risque de saignement ou de perte de conscience.

Contyp :
Leur mutation est limitée, elle ne s’exprime que dans des conditions climatiques ou émotionnelles particulières.

Rétif : Nous en avons 1
La mutation développée est reliée à la nature de ces individus, leur vécu comme leur personnalité.

Homéose : Nous en avons 2
La mutation a ciblé leur physique, ce qui la rend permanente et visible.

Délétère : Nous en avons 1
Cas extrêmes de mutation qui rend la vie de son possesseur infernale.

Si vous êtes intéressé, voici des lectures facultatives pour mieux cerner cette race :
.
Murphy
avatar
PCLK : Non
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Lun 01 Aoû 2016, 16:59
Nous sommes tous cobayes de l’infamie humaine

Ceux qui payent le prix des prouesses miraculeuses de BioHazard sont nommés, à juste titre, cobayes. Cible de la perversité scientifique, leur vie se déroule en semi-liberté, sous une vigilance aussi stricte que permanente et un lavage de cerveau quotidien.

Les batteries de tests qu’ils subissent depuis leur enfance ont permis de développer une résistance hors du commun (à la souffrance, perte de sang, poison, maladie, drogue, médication, ect..)  Néanmoins, phobie, maladies mentales et lourds effets secondaires sont leur fardeau. Ceux qui ne décèdent pas finissent par se connaître de nom.

Le reste de la population ignore tout de leur existence, les prenant en général pour des survivants. La puce qu’ils portent est capable de les tuer en un instant, ce qui les oblige à garder le silence sur les horreurs qu’ils subissent.

Les cobayes diffèrent selon le stade de leur projet :

Spécimens :
Ne subissant qu'un unique projet en phase viable, ils ne connaissent de l’enfer que le sommet. Une capacité, directement reliée à ce projet, s’est développée en eux et les études menées pour l’étudier n’entrainent que des effets secondaires supportables.

IDO :
Résultat phare d’un projet, ils sont préservés et bénéficient de traitements de faveur, puisqu’ils représentent une réussite aux yeux des scientifiques. Leur capacité suit les attente du projet, au mieux du possible, mais les effets secondaires qu’ils subissent sont contraignants.

Anomalie : Nous en avons 3
Indésirables, rebus, utilisés comme chair à canon sur les projets en phase d’épurations, de l’enfer ils connaissent chaque recoin. Leurs capacités, aléatoires et variables, qu’ils finissent par acquérir au fur et à mesure de leurs épreuves, dégagent une puissance supérieure à toutes les attentes, ce qui les rend dangereux aux yeux des scientifiques. Par chance, au moins un de leurs effets secondaires est mortel.

Si vous êtes intéressé, voici des lectures facultatives pour mieux cerner cette race :
Murphy
avatar
PCLK : Non
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Dim 04 Fév 2018, 17:25
SaIgneurs — suRvivant — coBaYe — caucHemar

Après plusieurs contaminations, les personnes capables d’utiliser des capacités issues d’autres races sont appelées Hybris. Peu nombreux, ce cas de figure reste assez méconnu, la plupart ignorent même jouir de telles compétences.

Leurs capacités d’origines restent intactes, alors que d’autres, très basiques, viennent s’y ajouter. Une absence de contrôle et des douleurs sont à prévoir, dues aux modifications constantes qui sollicitent leur organisme.

On ne peut pas les considérer comme appartenant à une race en particulier, de ce fait ils sont rejetés par leur semblable, principalement car ils sont incapables de résister aux défaillances imputées par ces nouvelles compétences. Leurs anciens confrères sentent  cette différence.

Chaque contamination amène son lot de capacités :

Orgueil :
dérivé des saigneurs, il en résulte l’arrêt progressif du vieillissement. Par contre, la Soif les tiraille, sans qu’ils puissent y donner cours. Sans canine pour convenablement boire, ils tombent malades en ingurgitant du sang.

Démesure :
dérivé des cauchemars, ils peuvent changer de forme (animale ou humaine, non cumulable) une fois par jour. Néanmoins, au quotidien, un attribut VISIBLE de cet animal reste sous leur trait humain.

Passion :
dérivé des cobayes, ils obtiennent leur incroyable endurance. Toutefois, pour l’acquérir, il faut subir pendant un an les pires expériences de BioHazard, ce qui aboutit à l’apparition d’une sévère maladie mentale.

Outrage : Nous en avons 1
dérivé des survivants, ils résistent à la radioactivité. Cependant, ils écopent de fortes mutations déplaisantes et visibles. Les anciens cauchemars ont ces mutations sur leur formes animale, devenant de véritables monstres.

Moïra : Nous en avons 1
nom donné à ceux qui ont réussi à cumuler deux autres capacités, en plus de celle de leur race d’origine.

Némésis :
nom donné à ceux qui ont réussi l’exploit de cumuler trois autres capacités, à celle de leur race d’origine.

Si vous êtes intéressé, voici des lectures facultatives pour mieux cerner cette race :
Murphy
avatar
PCLK : Non
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEAD end :: Prélude :: L'Univers :: Contexte-