AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: La ville Lun 01 Aoû 2016, 18:05
Quincy Mac Culloch


La ville


Ville futuriste en plein cœur d'un monde détruit, dépourvue de la moindre technologie, celle que l'on appelle Mad Town offre un confort de vie sans pareil, mais le fait payer au prix fort. Voici quelques indications pour ne pas vous perdre.

avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: La ville Lun 01 Aoû 2016, 18:07
Quincy Mac Culloch


Evolution


MadTown n'a pas toujours été cette ville si difficile d’accès, son histoire a beaucoup évolué au court du temps. A l'origine, elle avait pour nom Manchester...


Un hameau - Avant 2003
Située dans le comté de Kingsbury, aux États-Unis, dans le Dakota du Sud, sa superficie s'étalait sur 144,3 km², où ne vivaient que 109 personnes. Cependant, les rues et habitations en elles-mêmes ne représentaient qu'une superficie de 0,08 km2. Autant dire, hormis la mairie et une ferme, il n'y avait guère que quelques vielles maisons éparpillées ici et là. C'est pourquoi, lors du passage de la tornade dévastatrice le 24 juin 2003, les rares habitants concernés ont été prévenus et éloignés sans que cela n'inquiète personne. Après cette terrible épreuve, il n'est plus restée qu'une ville fantôme remplie de décombres, sans aucun intérêt.

Berceau de la recherche
Rachetée par Quincy Mac Culloch (propriétaire d'une des plus grandes fortunes mondiales et directeur de la société BioHazard), Manchester est rapidement devenue un des berceaux de la recherche scientifique. Son dôme protecteur lui donne des airs de ville futuriste et sa réputation n’est plus à faire. La ville est organisée autour de la société BioHazard, habitations pour les employés, infrastructures à la pointe de la technologie, la ville peut se permettre d’être élitiste et attire du monde.

Pris au piège
Fin 2013, le dôme se referme pour la protéger de cataclysmes climatiques… Pour ne plus se rouvrir. Officiellement endommagé par lesdites cataclysmes, la population est désormais sous cloche, coupée du monde : plus de communication possible avec l’extérieur.

Pour maintenir l’ordre et donner une chance à cette ville de ne pas sombrer dans le chaos, Quincy Mac Culloch, maire, imposa de nouvelles mesures en attendant qu’une solution soit trouvée : couvre-feu, tickets de rationnement, champ d’action élargi pour les forces de police … voici quelques exemples de grands changements qui limitèrent brusquement toute liberté, créant de ce fait des foyers de contestation.

Une ville policière - 2015
Un an après la fermeture du dôme, la situation est très inquiétante : les ressources vont bientôt manquer, des disparitions inquiètent la population, le moral est au plus bas, la révolte gronde.

C’est dans ce contexte qu’un incident vient secouer un peu plus la ville : le dôme s’est mis à bouger, sans crier gare, il s’est ouvert de quelques mètres, preuve assourdissante que BioHazard n’a plus le contrôle du Dôme. Face à cette révélation, BioHazard accuse des terroristes d’avoir pris le contrôle du dôme et d’être la source de tous les maux de la ville. Les bois sont interdits d’accès pour éviter à la population de s’approcher de l’ouverture.
Mais l’incident est trop gros pour être contenu, cela attise les contestations et poussent les habitants à questionner la légitimité de BioHazard.

Symbole d'une civilisation passée - 2016
Le dôme, après s'être affaissé sous terre, réduisant de moitié la surface de la ville, est resté ouvert pendant 7 jours, le temps de laisser à ses occupants la macabre découverte de cette fin du monde. Les survivant de cette apocalypse ont pu pénétrer les lieux. Seule bonne nouvelle à tout cela : les criminels ont dû se replier sous-terre et BioHazard a trouvé un remède à la mortalité. MadTown est née.

avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: La ville Lun 01 Aoû 2016, 18:08
Quincy Mac Culloch


Habitant d'origine


Des routes, une station de train et même un aéroport privé reliaient la ville au reste du monde. Pourtant, si y passer quelques vacances était simple, vouloir y habiter relevait du défi : les terrains affichaient un prix démesurément élevés et les logements n'étaient disponibles que sur dossiers, qui les trois-quarts du temps étaient refusés.


Les saigneurs et les scientifiques bénéficiant de tarifs avantageux et de passe-droits.

Les personnes les plus riches n'ont eu qu'à acheter le terrain au prix annoncé pour pouvoir vivre en ville. C'est ainsi que purent élire domicile certains criminels indésirables, qui ensuite ont ouvert des logements pour permettre à leurs membres d'y entrer.

Suite à une décision imposée par le maire, pour redorer l'image de la ville, les anciens habitants ou leur famille, expulsés à cause de la tempête, ont pu récupérer leur habitation à un prix dérisoire, sans avoir à passer par qui que ce soit.

Les cauchemars ont été attirés à Manchester, pour être mis sous surveillance : héritage mystérieux, gain à la loterie, offre d’accès à la prestigieuse école Mengele...

Les cobayes ont été importés avec BioHazard et confinés dans les laboratoires.

Les visiteurs de passage avaient accès à l'hôtel.

avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: La ville Lun 01 Aoû 2016, 18:08
Quincy Mac Culloch


Construction

Construire une ville futuriste a englouti des milliards de dollars. Une seule fortune n'aurait jamais suffi. C'est ce qui a donné plusieurs visages à Manchester, lui permettant d’accueillir une population hétéroclite.


Un Paradis Privé
Les mécènes faisant partie de l'ordre des saigneurs s'attendaient à ce que la ville soit dédiée aux saigneurs et aux humains dignes de les servir.
Le Berceau de la Science
Les facultés de recherche pensaient que Manchester serait une zone de recherche qui ne viserait qu'à aboutir à une nouvelle révolution scientifique.
Un Ultime Salue
Prologue à la vie dans l'espace et réponse salvatrice en cas de scénarios catastrophes, voilà ce que devait être Manchester, du moins pour de nombreux gouvernements. En cas de guerre ultime, de désastre écologique incalculable et autres scénarios catastrophiques, elle aurait été le repli des puissants les plus inquiets.


Résultat :
Au final, puisqu'elle n'avait respecté scrupuleusement aucune promesse, beaucoup d'investisseurs ont refusé de l'habiter, principalement les saigneurs qui refusaient la présence de cobayes et de cauchemars. Aussi, elle dut s’ouvrir davantage, notamment aux criminels et politiciens.

Le rôle de BioHazard :
Construite et dirigée du point de vue matériel par BioHazard, la ville subit les crises rencontrées par la société et évolue en suivant son cours.

La présence criminelle :
Désirant se faire oublier quelque temps et attirés par la présence de potentiels partenaires d'affaires, de nombreux criminels ont élu domicile à Manchester. Bien sûr, ils ne pouvaient guère escompter faire leur business dans un endroit aussi perdu, mais ils y allèrent surtout pour parfaire leur cercle de contacts ou pour se faire oublier.
avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: La ville Lun 01 Aoû 2016, 18:09
Quincy Mac Culloch


PCLK

Cette puce fait fonction de porte-monnaie virtuel. Il suffit de passer sa main sur un scanner commercial pour effectuer son payement. Elle permet de prendre les transports en commun, utiliser son téléphone, ouvrir sa porte, retrouver son chemin sur un plan interactif, se géolocaliser sur un GPS, ect… Elle prévient un médecin ou l’hôpital de l'état de son porteur comme de son dossier médical. Toutes les démarches administratives, comme le versement d'un salaire, sont effectuées automatiquement.


Implantation :
Cette  puce  est implantée sous la peau à l’aide d'une seringue intradermique. Sa taille est celle d’un grain de sable. A l’hôpital, sous anesthésie locale, on en implante une au revers de la main et une seconde, de sécurité,  au niveau de la nuque.

Fonctionnement :
Il s’agit d’une puce RFID (dispositifs d’identification par radiofréquence »), semblable à  celles des animaux de compagnie.
Son rechargement est  autonome grâce aux changements de température du corps humain,  sa durée de vie est pratiquement illimitée. Parmi ses composantes, la micro-puce possède un émetteur-récepteur qui envoie un signal numérique. Utilisé comme un relais, ce signal envoie des informations qui peuvent  localiser le porteur.

Destruction :
Parfois, sous un choc-violent, elle se brise et provoque de graves plaies. Enlever la puce située au niveau de la nuque doit être fait par un médecin, sinon le patient peut avoir de graves séquelles. La puce est en symbiose avec son porteur : son utilisation est impossible s'il dort ou meurt.

Rejet :
Une personne implantée peut tomber allergique. L’implant peut également se mettre à migrer dans le corps. Dans certains cas, il peut avoir des électrocutions et des brûlures. Des interférences avec d’autres composés électroniques sont aussi possibles.


Réseau de surveillance :
Cette puce permet une surveillance constante des faits et gestes de chacun et de réserver l'usage des armes intelligentes aux seuls membres de la classe des cerbères.
Le contrôle financier a permis d'éradiquer la contrebande, le blanchissement d'argent, la fausse monnaie et le prêt d'argent.
La lecture de ses données n'est possible qu'avec un Scanner SS, dont seuls disposent les membres de la classe Cerbère.
La modification de ses données, comme leur suppression ou la recherche active d'informations, est très compliquée, même avec un Scanner adapté. Seul ceux possédant un excellent niveau en informatique peuvent y parvenir.

Hacker:
Les Hacker les plus doués, ou les plus têtus, (pas de PNJ) pourront accéder à ces données et les modifier à partir de leur ordinateur. Ces manipulations, même pour eux, ne sont pas simples et leur demandent plusieurs jours de travail.
avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: La ville Lun 01 Aoû 2016, 18:26
Quincy Mac Culloch


Plan

Le dôme mesure 1,16 km de rayon, ce qui lui donne une superficie de 5.7 km2. Sa capacité maximale est de 3 000 personnes, actuellement il n'y en a que 500, pour une cinquantaine de commerces. Les espaces Verts s'étendent sur un peu plus d'1km2, sans compter les différents parcs, ce qui est suffisant pour renouveler l'oxygène. Le réseau de métro souterrain mesure une dizaine de kilomètres, avec une station tous les kilomètres. Ce chiffre peut sembler faible, toutefois la ville s'auto-gère, grâce à des logiciels et à la robotique, harmonieusement dissimulé pour le bien être des citoyens. De plus, les marginaux et les dissident ne sont pas compris dans ce nombre, puisqu'il est impossible de savoir combien ils sont. Les estimations parlent d'un nombre entre 600 et 900.    


Ville actuelle :


Comparaison entre Manchester et MadTown :


La ville et ce qui l'entoure :

avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: La ville Lun 01 Aoû 2016, 18:37
Quincy Mac Culloch


Chronologie


○ 2003
Manchester est détruit par une tornade.
○ 2004
La société BioHazard achète Manchester. Elle implante son centre de recherche et lance la création du dôme.  
Arrivé des cobayes
○ 2005
Nouvel essor de la ville. Développement des commerces et du tourisme.
Arrivée des cauchemars.
○ 2009
Fin de la construction du dôme.
Retour des anciens habitants. Arrivé des Saigneurs.

2014
- Août :  Échec du projet Syren, fermeture du dôme.
WWIII
- Octobre : le dôme est bloqué, enfermant les habitants.  
Fin du monde.

- Novembre  : Instauration de nouvelles lois

2015
- Novembre : Attaque terroriste, la police à tout pouvoir.
Arrivé de la puce PCLK et entre-ouverture du dôme

2016
- Juillet :  Ouverture du dôme suite à une IEM.
Les criminels conquièrent le réseau de metro
Révélation de la race des Saigneurs
Arrivé des survivant
avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: La ville Lun 01 Aoû 2016, 18:38
Quincy Mac Culloch


Lois

Les membres de la classe Cerbère ont tout pouvoir. Les sanctions qu'ils octroient peuvent être d'ordre :
- Matériel; restriction de salaire et d'achat, confiscation et destruction de biens.
- Morale; humiliation, restriction de sortie, de travail et sociale.
- Physique; coups, blessures et emprisonnement.

Dans les cas extrêmes, ils peuvent marquer un criminel ou être amenés à le tuer.

- Article 1 - Deux heures quotidiennes de bénévolat sont imposées à chaque citoyen pour le bon déroulement de la ville. Chacun est libre de choisir et de changer à sa convenance la nature de ce travail.

- Article 2 - L’alcool, les drogues et les armes sont dorénavant interdits. Les médicaments ne peuvent plus être mis en vente libre et ne sont accordés que par le centre hospitalier.

- Article 3 - Le couvre-feu s’étend de 22h30 à 6h30 du matin. Toute personne retrouvée hors de chez-elle durant cette plage horaire sera considérée comme criminelle.

- Article 4 - Les salaires et tarifs des biens de consommation sont imposés par les Immortels.

- Article 5 - Les manifestations et rassemblements, même pacifiques, sont interdits.

- Article 6 - Les transports privés sont dorénavant interdits, rendant ceux publics obligatoires.

- Article 7 - Chaque habitant est obligé, sauf contre-indication médicale, de donner son sang chaque mois à l'hôpital.

- Article 8 - L'entrée en ville n'est autorisée qu’après un strict contrôle médical.

- Article 9 - Le respect de ces lois doit être relativisé pour chaque classe sociale.
avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: La ville
Contenu sponsorisé
La ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEAD end :: Prélude :: Bureau :: Annexes-
Sauter vers: