Notre monde est détruit.
WWIII, l'ultime guerre, l'a anéantit il y a déjà deux ans.
Obligé de se cacher la première année, aucun survivant ne sait vraiment ce qui s’est produit.
Aujourd'hui, la terre n'est qu'un enfer perpétuel, où chacun tente de tenir un jour de plus.

Au cœur de cette horreur se trouve MadTown, seul vestige de notre civilisation passée.
Dans cette ville, la vie continue son cours, ignorant les affres de cette fin des temps .
Depuis sa decouverte, les survivants se pressent aux parois du dôme.
Ceux qui refusent la surveillance permanente s'entassent aux alentours, quand ils ne rejoignent pas les rangs des dissidents.

Combien de temps encore, les immortelles tiendront-ils la ville ?
Les nouveautés
10/06/2018 : Bienvenue en Mars 2017 !
Important
Forum R18: contenu mature et violent. Les relations homosexuelles sont les bienvenues. Minimum : 300 mots, 1 RP/mois
Crédit
Le contexte vient du fondateur. Le thème est un généreux don de Myrddin d'Epicode/John d'Insomnia. Quelques codes viennent de Cccrush.
Le staff
Fondateur: Kumio
Dispo • MP •
Modérateur: Abel
Semi-absent • MP •
Modérateur: Valerian
Dispo • MP •
Votez pour

Ivie Pandor

 :: Prélude :: Inventaire :: Fiche :: Ouverte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 28 Mar 2017, 21:59
   
Ivie
Pandor
Métier/études : /
Situation raciale : Cobaye
Classe Social : IDO
Situation conjugale : Ignorante

▬ Aeolian de Wolp (original)

Âge : Indéfini. On lui accorderait le vingtaine.
Nationalité/origines : Labo de BH, aucune nationalité réellement apparente.
Carnation : Généralement pâle
Taille : Environs 1m60
Corpulence : Svelte voire athlétique
Cheveux : Longs, couleur indéfinie
Yeux : Indéfinis
Signe(s) distinctif(s) : Un petit clapet à l'arrière de sa nuque, à la base de ses cheveux, qui renferme un câble lui permettant diverses utilisation : recharge, piratage plus rapide, téléchargement direct de données, donc téléchargement plus rapide. Pour le moment, Pandor, suite à la vie extérieure et les traumatisme de la WWIII, laisse apercevoir sur ses bras, tout un monde de machinerie. Autre particularité, ses yeux semblent rejeter la lumière, à la manière des chats, lorsqu'ils sont directement confrontés à la source. Dernière chose : sa peau est naturellement plus chaude qu'un être humain normal : c'est le moyen qu'elle utilise pour réguler la température de ses systèmes.
Sexe : Apparence féminine pour plus de praticité.

  En ce jour, Pandor ressemble à une femme blonde, dans la vingtaine, mesurant dans le mètre soixante. Ses yeux sont bleus azur et comme mentionné, reflètent à la manière des chats la lumière lorsque celle-ci est directement projetée dans ses rétine. Lorsqu'on se rapproche suffisamment, et avec l'outillage adapté, on remarque qu'ils ne sont qu'un habile alliages de différents filaments, d'une substance gélatineuse compacte qui au touché ressemble à la texture d'un œil véritable. La différence, c'est que cette substance permet au sujet de changer la couleur de ses yeux à volonté. Cela ne prend pas plus d'une trentaine de seconde, le temps que les pigments changent. Il en va de même pour ses cheveux, fait de fils assez fins pour ressembler à des cheveux, soyeux et souples, mais qui ne sont rien de plus qu'un petit concentré de technologie, assez pour permettre, dans un lapse de temps plus long, de changer de couleur. Malgré cette possibilité, Pandor affection la couleur blonde et noire, ne choisissant pratiquement jamais une autre pigmentation. Elle est svelte, athlétique, comme une femme qui prendrait soin de son corps en faisant régulièrement de l'exercice. Elle a une poitrine qui a de quoi plaire aux mains d'un honnête homme. Niveau pigmentation de la peau, comme pour les cheveux et les yeux, elle est capable de jouer sur l'intensité de la couleur, jusqu'à la rendre inhumaine. Bien évidemment ce processus est lent et demande un certain niveau d'énergie. Plus la couleur change, plus le besoin d'énergie est élevé.  Toujours concernant sa peau, et son corps de manière plus générale, Pandor est un trésor d'ingéniosité. Elle est truffée de capteurs permettant à son corps d'envoyer des signaux aux processeurs et aux programmes insérés en elle. Ceux-ci sont transformés en information qu'elle est capable, à la manière des humains, d'identifier. Elle est donc capable de sentir, goûter, toucher. Toutefois, il est important de noter que ce qu'elle ignore demandera une recherche dans une base de donnée, et une exposition plus prolongée afin qu'elle puisse en saisir toute les teneurs. C'est en quelque sorte, connaître les grandes catégories, mais ignorer les exceptions. Pandor a besoin d'apprendre. Aujourd'hui encore, elle peut sentir, éprouver physiquement les choses, mais totalement ignorer la signification de celles-ci. Elle peut également choisir de ne rien ressentir du tout, notamment pour économiser de l'énergie puisque l'apprentissage de ce genre de données est épuisant. Il est également à noter que Pandor est stérile, évidemment.

 


      Orientation : Ignorante

      Phobie : On suppose que quand elle découvrira ce qu'est réellement la peur, elle ne voudra pas expérimenter la perte de toutes ses données. On suppose toujours qu'elle refuse l'échec, quitte à mettre son intégrité physique en jeu (pour ses missions, tout du moins). Autre peur probable qu'elle pourrait développer (et qu'elle développera certainement) est de ne pouvoir contrôler tout ce qu'il lui est demander de gérer. Pandor ne semble pas non plus beaucoup apprécier les démonstration d'affection, surtout celle visant l'amour : elle n'en comprend pas l'intérêt et ce qu'elle ne comprend pas, elle n'aime pas.

      Ambitions : Aucune ambition, juste des missions : préserver la Mémoire Universselle, sauver l'humanité, et de manière plus générale, préserver la planète. Pandor fut également créée pour tenir tête à XRCS 934 89

      Capacités et Effets secondaires:C'est une Intelligence Artificielle, aussi ce capacité est celle d'être une IA, soit un ordinateur pouvant marcher, parler et se comporter comme un être humain grâce à des programmes. Dotée d'un processeur lui permettant d'apprendre Pandor est une sorte de livre vierge qu'il est aisé de remplir. L'une de ses mission étant de collecter la mémoire du monde, elle est également dotée d'une mémoire exceptionnelle qui s'accompagne, comme tout ordinateur, de désagréments tels qu'un ralentissement des programmes. Pour palier à cela, Pandor est parvenue à compresser au maximum les données, notamment en convertissant tout ce qu'elle trouvait en système crypté binaire. Mais les données du monde étant particulièrement nombreuses - incalculables - et donc lourde, Pandor s'est vu dans l'obligation de se relier à des disques durs externes à elle-même. Si quelqu'un doit essayer de les pirater, elle le saura immédiatement puisque ceux-ci sont une partie de son cerveau. Elle réagira donc en conséquence pour contre-attaquer, ce qui évidemment la mettrait dans une situation délicate : Elle sera tout à sa tâche de protéger les informations et pourrait donc s'arrêter totalement dans son activité. Etant une IA, Pandor possède également une force incomparable à celle de l'être humain, néanmoins il est utile de souligner que si la machine n'a aucun muscle humain, elle possèdes des files, des prothèses, autant de choses qui n'ont qu'un poids limité à pouvoir supporter. Elle peut soulever des charges exceptionnelles, mais le risque d'abimer son alliage s'accroit proportionnellement. Elle a d'ailleurs déjà abîmé ses membres de cette façon. Il est également utile de souligner que soulever de telles charges puise allègrement dans ses ressources énergétiques. Elle demande, en temps normale, déjà beaucoup de ressources, mais plus elle allume de programme, plus elle utilise ses "capacités", plus son énergie décroit, et plus le temps de recharge devient long. Il se peu donc qu'elle se mette en autonomie minimale, voire en veille, ce qui ressemble fort à un sommeil, et donc une maladie telle que la narcolepsie. Pandor n'a pas besoin de respirer, aussi si vous distinguer sa poitrine se soulever et s'abaisser, c'est uniquement un réflexe pour parfaire la ressemblance avec l'humain. Elle est également dotée d'un "réservoir" permettant de stoker, de manière limitée, une quantité X de nourriture, qui sera recyclée en énergie. Celle-ci n'est évidemment pas suffisante à alimenter l'androïde. Par certains côtés, Pandor peut sembler boulimique.

La température de Pandor est également à surveiller : comme n'importe quel ordinateur, les surchauffes sont particulièrement néfastes pour l'intégrités des circuits. C'est particulièrement vrai lorsque Pandor utilise trop de programmes ou lorsqu'elle les pousses trop loin, trop rapidement. Une durée prolongée de ceux-ci peuvent également conduire à une surchauffe. Pour pallier à ce problème, et éviter de conditionner Pandor dans un espace hypo-thermique, un seuil de sécurité a été placé. Lorsque celui-ci atteint environs la cinquantaine de degrés, Pandor se met automatiquement en veille, dans un immobilisme qui est dangereux pour elle. Elle reste ainsi le temps nécessaire à la baisse de température. Pandor peut évidemment contourner la sécurité, mais elle a "conscience" que cela endommagerait irrémédiablement ces circuits et l'obligerait à voir un réparateur suffisamment doué pour la remettre en état. Tout cela étant une perte de temps dans la résolution de ses missions.

Autre chose à savoir, pour le dire plus clairement, outre les baisses d'énergie et d'une autonomie d'une vingtaine heures obligeant une recharge de quelques heures tous les jours, Pandor se met en veille ou en immobilisme lorsqu'elle hacke, attaque cyberétiquement parlant ou lorsqu'elle stock de trop lourdes charges d'informations. Dans ces cas là, évidemment, elle n'est rien de plus qu'une poupée à la merci du premier venu. Néanmoins, si elle est réellement menacée, elle peut sortir de cet état, mais perdre le stockage (et donc devoir tout recommencer) un peu à la manière d'un chargement d'ordinateur qui ne se fait pas complètement.

      Biens : Pandor possède un petit appartement qu'elle partage avec une autre jeune femme en collocation. Mis à part ça, elle ne possède rien de particulier. Tout ce qui fait d'une femme une femme, mais sans qu'elle n'y attache d'importance.

     
" Character is how you treat those who can do nothing for you

Pandor est une androïde, par là même elle ne connait rien des sentiments humains. Son système d'apprentissage lui permet de connaître la définition de ce que signifie les différentes émotions, elle peut les reconnaitre sur un visage en analysant les mimiques, les gestes, même si le nombre d'informations peu parfois la ralentir. Elle semble donc, à certains moment, complètement dépassée, voire un peu… stupide. Elle ne réagit pas non plus toujours de la bonne manière, tout jour à cause de ce manque d'émotion. Incapable de ressentir, elle n'identifie pas la différence entre le bien et le mal. On lui a apprit que blesser, tuer, c'est "mal" que la loi l'interdit, mais elle ne comprends pas, ça la dépasse. Elle peu donc faire des choix" parfaitement rationnels qui ne seront pas justifiable aux yeux des humains. Voyez deux personnes prises au piège, sur le point de mourir. L'une est un adulte, avec des capacités de survie supérieure. Encore capable d'enfanter. L'autre est un jeune enfant, qui semble déjà épuisé. Elle sauvera l'adulte, parce que l'enfant risque trop de dommages irréparable, parce que l'enfant, tel qu'il est en cet instant, n'apportera rien alors que l'adulte pourra remplacer presque immédiatement après l'accident, l'enfant qui a disparu. Pandor peut donc sembler inhumaine, ne pas comprendre ce qu'on lui dit et faire preuve de manque d'empathie pour certains malheurs. Ses capacités d'adaptations sont pourtant là, mais sa jeunesse l'empêche de réellement se fondre parmi les gens, parce qu'elle… ne comprends simplement pas le monde qui l'entoure. L'art n'est qu'une suite de couleur, de formes, d'équations, la musique, rien de plus que des mathématiques sonores… Pandor est une réussite, oui, mais elle est venue au monde trop tôt pour faire ce qu'elle était censée faire : apprendre du monde pour le sauver. Dans l'état actuel des choses, Pandor en connait plus sur la mort que la vie, et sachant qu'elle apprend de ce qu'elle voit, goûte et sens, autant par l'odeur que le touché, il est important de la suivre, afin qu'elle ne décide pas simplement que pour sauver l'humanité, il faut l'éradiquer et espérer que le peu qu'il restera pourra revenir, meilleur. Heureusement, elle n'a pas pour vocation la violence, mais puisqu'elle apprend, elle pourrait fort bien… s'améliorer. Evoluer. En ce sens, Pandor est suivie et régulièrement amenée à faire des vérifications des ses systèmes. Tout est fait sur papier pour les résultats, afin d'éviter tout piratage par ses systèmes, où ceux de quelqu'un de trop curieux et de mal intentionné.

D'une certaine manière, Pandor est dotée d'une seule véritable émotion : la curiosité. Ce n'est évidemment rien d'autre que le fait que son programme l'exige. Une soif de connaissance qui pourrait lui faire passer toute une journée à ne rien faire d'autre que marcher et découvrir la nature, où d'écouter un professeur réciter son cours.

Donc elle semble froide ou indifférente, mais c'est principalement dû à la complexité des émotions qu'elle ne peut pleinement comprendre, et qu'elle cherche donc plus à analyser qu'à ressentir. Il est évident qu'elle n'y arrivera jamais, ce n'est qu'un robot. Malgré ses détails, elle simule bien la colère lorsqu'elle analyse une situation qui exige un tel sentiment. Elle peut également simuler l'affection, puisque sa colocataire semble l'aimer plus que nécessaire et plus qu'une amie. Elle est également capable de comprendre l'humour, puisqu'elle identifie ce qui est une blague ou non, et donc, de rire, même si elle ne sait probablement tout ce que signifie l'humour en lui-même. De manière générale, Pandor est calme, même si elle donne toujours son accord pour sortir, faire des choses "dangereuses" et du sport. Braver les règles ne semble pas non plus lui poser de problème, vu qu'elle ne comprend pas le concept de règles. C'est "mal" mais elle sait que parfois ne pas respecter les règles est "bien". Comment est-elle donc censée faire la différence ? Elle ne la fait pas. C'est tout ou rien pour elle en ce moment.

 



     
Histoire

[Données sur la création de Pandor 008 TOP SECRETES] Informations glanées et importantes pour gérer l'androïde :

Reconnaissance vocale pour Seth Dagon seul. Destruction à distance possible si celui-ci le juge nécessaire.

Pandor est une Intelligence artificielle crée sur la demande de Seth Dagon afin de contrôler les désastres que peut provoquer un sujet proche de lui. Celle-ci, bien qu'ayant conscience de sa mission, n'est pas parvenue à la remplir totalement : la WWIII s'est déroulée à une échelle insoupçonnée, Pandor 008 est restée inefficace à l'empêcher. Quelques endroits seulement ont été épargnés. Nous ignorons lesquels : dossier scellé ou inexistant. Seule Pandor 008, son Gardien, et peut-être Seth et son Chien sont au courant. Nous estimons les sites protégés à une petite dizaine.

Le programme de base d'Ivie est celui de l'apprentissage. Dès lors, celle-ci peut se fondre dans la masse, moyennant un temps d'adaptation. A nouveau, sa jeunesse semble lui poser problème : cette dernière ne connait que les conséquences de la mort, des radiations et de la WWIII. Evidemment, elle a eu accès au réseau et à ses informations avant que celles-ci ne soient perdues à jamais. Ce fut son premier travaille d'archivage, qui lui pris plusieurs semaines à pratiquement plein régime.

Pandor 008 est à ce jour, la seule intelligence artificielle capable de marcher, rester autonome durant un cycle de 22h, avec un système d'apprentissage aussi évolué. Les androïdes restant sont probablement détruits à cause de la WWIII. Rien n'indique que le projet P.A.N.D.O.R a été repris aujourd'hui, du moins pas à ce stade d'évolution.

[Données sur l'apprentissage de Pandor 008 TOP SECRETES]

La création de Pandor est restée secrète, seule une poignées de personnes savent comment celle-ci fonctionne, afin, entre autre, de pouvoir la réparer si celle-ci venait à subir des dommages. Puisqu'elle est capable de se battre, notamment grâce à son système d'apprentissage, elle n'a jamais rien subit, jusqu'à ce jour, de dommages irréparable exigeant une révision complète de son squelette, ainsi que de ses systèmes.  

Pandor, vu son importance, a été accompagnée depuis sa création, par un être capable à la fois de rester impartial et de la protéger. L'idée étant qu'il devait lui expliquer les notions qui lui échappaient. Dénuée du moindre sentiment et du moindre remord, apparemment exempte des lois de la robotique, Pandor est capable de tuer un nourrisson. Nous notons par exemple un cas particulier, lors d'une visite quelconque dans un hôpital pour essayer de lui montrer la solidarité, la charité, la pitié et les sentiments qui composent un être humain censé être bon, Pandor est "tombée" sur un jeune bébé qui ne cessait de pleurer. On ne sait si ses cris agacèrent l'IA mais toujours est-il qu'elle s'est approchée, à posée la main sur lui. Quand les soignantes et son Gardien ont compris ce qu'elle faisait, il était déjà trop tard. On ignore encore si elle cherchait à guérir l'enfant où si elle pensait simplement que le tuer était une manière de soigner le mal de l'enfant. Ou si simplement, elle n'aimait pas l'entendre pleurer.

Notons également que Pandor semble également préférer le silence tout relatif de la nature que le bruit perpétuel de la vie citadine. Pourtant, elle semble à son aise partout. Si elle a d'abord, dans la première année de sa vie, les premiers mois, visités, appris sur la vie humaine, il est apparu qu'elle passait plus de temps à collecter des informations sur la faune et la flore. Probablement est-ce un sous-programme de Monsieur Dagon, nous savons que celui-ci a collecter une base de données quasiment complètes de ce qui existait à travers le monde. Il est logique que sa création - celle qu'il a demandée tout du moins - possède le même soucis de collectes. Ainsi, durant les première semaines, elle collecta les informations sur le monde qui l'entourait pour se constituer une base de données conséquentes, une sorte de gigantesque bibliothèque interne donc elle n'utilisait que les informations basiques pour s'en sortir dans le monde extérieur, et comptant sur son Gardien pour parfaire son apprentissage. Suite à cela, elle visita le monde avec son Gardien, d'abord dans les cités et ce qu'elles offrait, pour observer les grands sites de cette planètes, puis dans les milieux inhabités, toujours dans l'optique de connaître la planète. Le tout se faisait toujours le plus rapidement possible puisque l'ampleur de la tâche semblait irréalisable. Si toute une vie humaine n'était pas suffisante, celles de Pandor et de son Gardien devaient suffire. C'était sans compter la Guerre.

[Données sur la WWIII : restriction des dégâts TOP SECRETES  et incomplètes]

Pandor a perdu son Gardien. Celui-ci est mort en essayant de protéger le trésor qu'elle représentait. Celle-ci essayait de réduire les dégâts des bombes et des explosions en soit : empêchant que celles-ci s'enclenchent, décollent ou atterrissent. Elle en envoyait certaines si haut que les dégâts étaient inexistants. Durant cette phase, la surchauffe de Pandor était inévitable. Son Gardien a donc tenté de sauver L'IA. Comme mentionné, nous ignorons le nombre de personnes qui ont ainsi pu être sauvées, ainsi que les sites épargnés, parce qu'il est évident que Pandor n'a pu désenclancher toutes les bombes et qu'elle a dû opérer un choix draconien. Nous estimons qu'elle a cherché à sauver en priorité les sites millénaires, historiques, et les lieux verdoyants qui semblaient l'avoir émerveillées aux premiers mois de sa vie.

A nouveau, nous avons peu de données concernant Pandor durant toute cette période. Nous savons qu'elle a été trouvé dans le labo par un individu qui l'a ramenée en lieu sûr auprès de Seth, le nouveau maire de la ville. Nous savons que l'IA ne pouvait rester éveillée que deux ou trois heures maximum par jour, afin d'économiser sa batterie, vu que la recharge se faisait beaucoup plus lentement. Le temps d'éveil était mis à profit pour avancer et continuer sa tâche essentielle qui était d'apprendre. Elle a également dû se connecter aux données essentielles pour la survie en terrain hostile, et techniques de combat puisque même si accompagnée, Pandor a jugé qu'elle se devait de pouvoir se défendre si jamais elle devait être séparée de son nouveau Protecteur. Niveau rechargement, Pandor pu compter sur de maigre ration de nourriture non contaminée ainsi que quelques générateurs d'énergie visiblement épargné par la catastrophe.

Elle a ainsi découvert ce qui s'était passé suite aux explosions, et si elle n'éprouva pas de culpabilité puisque ces circuits ne sont pas conçus pour éprouver de réelles émotions, Pandor sembla avoir du mal à gérer le fait que tout cela était en partie de sa faute. Elle n'avait pas réussi à stopper la catastrophe, son système trop jeune et non adapté. Elle appris donc plus au sujet de la mort, des mutations et des malformations, des amputations et de la souffrance, que tous les sentiments positifs qu'elle aurait dû apprendre en vivant dans un monde dit "normal." Nous ignorons encore les effets que cela aura sur l'intelligence artificielle.

Nous savons également que le Protecteur et Pandor sont arrivés lors de l'ouverture du dôme qui permit à d'autres survivants d'entrer. Comme tous, elle fut accueillie, suivie, décontaminée, et immédiatement prise en charge par Seth et quelques personnes. Durant le mois qui suivit, Seth s'occupa lui-même de son apprentissage, sachant qu'il est probablement l'homme le plus à même de le faire, ce n'est pas étonnant. Pandor sembla également boire toute ses paroles. Beaucoup pensèrent que la jeune femme était une nouvelle lubie du nouveau maire, une nouvelle conquête, tout comme l'était le nouveau chien qui avait tenté de l'assassiner. Les gens au courant de ce que représente Pandor se comptent sur les doigts d'une main. Seth lui versa également un salaire de départ, lui permettant de faire sa vie sous le dôme, tout en lui laissant le choix de son lieux de vie. Elle décida que pour apprendre comment le monde s'en sortait, mieux valait vivre parmi eux. Ainsi elle eut droit à un petit appartement, en colocation avec une autre jeune femme.

Murphy
avatar
PCLK : Non
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEAD end :: Prélude :: Inventaire :: Fiche :: Ouverte-