AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Saigneurs Lun 15 Mai 2017, 09:33
Quincy Mac Culloch
avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: Saigneurs Lun 15 Mai 2017, 09:33
Quincy Mac Culloch



Condition de vie

Une humanité éternelle :
Un Saigneur vit la même vie que lorsqu'il était humain, sauf qu'il ne vieillit pas et doit penser à garder un œil sur ses réserves sanguines.

La consommation du sang :
Chaque Saigneur possède le même besoin, à savoir une pochette de sang par semaine. Boire du sang n'apporte rien car le sang ne passe pas dans les veines, mais dans le tube digestif. Or, pour être utile, l'injection doit être intraveineuse, d'où l'utilité d'avoir des canines. Un Saigneur ne se retrouve en manque de sang que s'il oublie de refaire ses réserves ou s'il est fortement blessé.

L'anémie :
- Deux semaines : Teint pâle, fatigue incessante, faiblesse, étourdissements.
- Quatre semaines : Nombreuses infections et maladies
- Six semaines : Hémorragie, les organes vitaux sont sur le point de lâcher.
- Huit semaines : Mort, sauf si des soins urgents sont donnés.

Les calices :
Quand un Saigneur boit régulièrement le sang d'une même personne, un lien se crée bien malgré lui, aussi émotif que physique. Il devient son calice, sa propriété, sa réserve de sang et il est rare qu'il le partage. En moyenne, ils ont de 3 à 6 calices.

Humain = sang
Un adulte représente en moyenne douze poches de sang, la moitié pour un enfant.
Il peut donner son sang toutes les 6 semaines. S'il ne laisse pas plus de 2 semaines s'écouler entre deux prises de sang, il finira par mourir à l'usure. Par contre, s'il en donne plus de trois d'affilés, il risque aussi la mort.

La mort :
Les Saigneurs restent mortels : le poison, les maladies, les accidents de la vie, etc... sont autant de fléaux qui peuvent les tuer.
Concernant les maladies transmissibles par le sang, ils y sont sensibles, mais comme leur sang ne se régénère pas, ils peuvent se soigner en prenant le risque d'attendre. Cela peut fonctionner, mais le risque est réel.

L'humanité aux yeux des Saigneurs
- Les Cobayes : pauvres choses sans avenir, des déchets. La rumeur prétend - à tort - que leur sang est mauvais.
- Les Cauchemars : des animaux de compagnie ou des bêtes sauvages à abattre. Leur sang les rang malade (indigestion), sauf ceux des Cells, qui parait-il a la propriété d'être plus revigorant. NEWS
- Les Survivants :  des enfants susceptibles d'être leur successeur ou compagnon.
avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: Saigneurs Lun 15 Mai 2017, 09:34
Quincy Mac Culloch



Chronologie

La recherche de la jeunesse éternelle donna naissance à des créatures éphémères assoiffées de meurtres. De là naquit le mythe du vampire.

XVe siècle :
L’Église condamne Gilles de Montmorency-Laval pour avoir violé et tué quelques centaines d'enfants. Dans les faits, il a posé la base des futurs projets en utilisant des enfants pour ses recherches.
Des épidémies de peste permettent de cacher les échecs et déclenchent une frénésie anti-vampire.
Le noble Dagon élabore avec l'aide d'un alchimiste, connu aujourd'hui sous le nom de Thomas Brandt, un élixir miracle. Il est le seul à survivre à sa prise.

XVIe siècle :
Des membres de la plus haute noblesse reçoivent l'élixir merveilleux.
L'élixir se révèle être un poison fulgurant. 9 personnes sur 10 meurent.
Les survivants subissent d'invivables effets secondaires : folie, phobie aiguë du soleil, pertes de mémoire et besoin incessant de sang.
La plupart des cas sont passés sous silence grâce aux nombreuses guerres.

XVIIe siècle :
Huit miraculés en plus de leur maître, messire Dagon survécurent. Ils formèrent la Confrérie de la Rose et de la Croix.
Les guerres masquent leurs besoins sanglants.
Fin du siècle : les recherches visant à annuler la toxicité de l'élixir permettent l'arrivée des initiés.

XVIIIe siècle :
De nouveaux essais se déroulent, toujours si peu concluants.
De nombreux Saigneurs et humains sont mis à mort pour vampirisme.
La folie des Saigneurs commence à se dissiper : ils ne vident plus leurs victimes.
Fin du siècle, suite aux répercussions, ils cessent de chercher de nouveaux membres.

XIXe siècle :
La Confrérie devient une société secrète, appelée le Vril.
Les premiers vaccins permettent aux Saigneurs de se nourrir sans alerter la population.
Ils utilisent la ruse et le charme pour avoir le consentement de leurs victimes.
Les rumeurs font du vampire un personnage charismatique et sophistiqué.
La folie reste un symptôme récurant sur les nouveaux convertis.

XXe siècle :
Les recherches visant à faire du poison un vaccin ont abouti.
Durant les années trente, il est fragmenté en trois parties, créant les Profanes.
Les symptômes ne sont plus que d'obscurs effets secondaires.
Fin du siècle : la secte Oléandre est créée pour contrôler la barbarie humaine, en réponse aux guerres mondiales.

XXIe siècle :
River est évincée,  BioHazard voit le jour mais quitte leur contrôle.  
- Août 2015 : Drame lors d'un bal : les Saigneurs se sont mystérieusement entre-tués
- Octobre 2015 : Oléandre devient un club privé.
- 2016 : grâce a cette lente évolution, les saigneurs ont conquis la ville et forment la classe sociale des immortels.
avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: Saigneurs Lun 15 Mai 2017, 09:34
Quincy Mac Culloch



Vaccin VY


VYI - Les profanes
Le vaccin est entreposé à l'hôpital. L'injection est aussi douloureuse que n'importe quelle autre piqûre. L'élixir originel a été synthétisé, puis considérablement dilué.

VYII - Les initiés
Les vaccins sont entreposés sous haute surveillance dans les laboratoires. Durant les quarante-huit heures qui suivent, la personne infectée ne sentira plus le côté de son corps où a eu lieu l'injection. Le produit synthétique est utilisé sans avoir été dilué.

VYIII - Les bienfaiteurs
Les vaccins sont entreposés au palais de justice. La personne infectée sera clouée au lit, en proie à des délires, pendant une semaine après l'infection. Les chances de survie sont de neuf sur dix. Le produit synthétique est surdosé avant d'être utilisé.

VYIV- Les confesseurs

La douleur est infernale pendant l'heure qui suit l'injection. Une personne sur deux décède, car il s'agit de l'élixir d'origine, un poison dangereux contenu dans les veines de Seth Dagon.

Vol d'un vaccin

- VYI n'entraîne aucune complication, il n'a pas besoin de prérequis.
- S'ils ne sont pas pris dans l'ordre, les vaccins deviennent des poisons mortels. Sauf pour les cobayes, à cause de leur résistance.
- VYIV  pris seul a neuf chances sur dix de tuer celui qui le reçoit. Si le malheureux survit, il sera pris de folie sanglante pendant des dizaines d'années.

avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: Saigneurs Lun 15 Mai 2017, 09:34
Quincy Mac Culloch



Archive



Ces informations ne sont plus d'actualités : il n'est pas utile de les connaître.

Secte Oléandre:
 

Club Oléandre:
 


avatar
Sous-race : Initié
Date d'inscription : 06/01/2014
http://deadend.forumactif.org
MessageSujet: Re: Saigneurs
Contenu sponsorisé
Saigneurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ennemi récurrent saignant et sous-fifres à point pour ces Saigneurs.
» Les Saigneurs des Mers
» Les Saigneurs des Mers (version 3.0)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEAD end :: Prélude :: Bureau :: Annexes-
Sauter vers: